Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Ouais. C'est un jeu de mots. De geek.) Je vous raconte mes vacanc... mon travail sur des milliers de génomes dans une des villes les plus cosmopolites du monde... ça claque ou pas?

18 Sep

Get your "LA moment!"

Publié par 尚希 Naoki ♪ □•°♡

Si tu prends trois secondes pour parler du micro-climat pourri avec un natif de SF, tu auras systématiquement droit à ça:

- "Tu sais, -insérer-le-nom-d'une-célébrité-random- a dit un jour que le plus froid des hivers qu'il ait connus, c'était son dernier été à San Francisco."

Deux choses:

- Premièrement, c'est ni Abraham Lincoln, ni Ernest Hemingway, ni Justin Bieber, mais bien Mark Twain qui est officiellement censé avoir dit ça.

- Deuxièmement, il l'a jamais dit. Voilà.

Et pour les Français qui me lisent (pour les autres accrochez-vous parce que ça doit pas être simple tous ces mots en français dans le texte...), sachez qu'en fait c'est James Quin, (un pote à lui), qui à la question "Tu as déjà passé un hiver aussi pourri?", a répondu "oui, l'été dernier".

Et Mark Twain, lui, a commenté "je suppose qu'il a passé son dernier été à Paris". Il a aussi ajouté que Paris était une ville triste et maudite, et qu'on devrait dire aux vilains petits garçons qu'après leur mort, c'est à Paris qu'ils iront.

Personnellement, si il fallait choisir un micro-climat français qui change les étés en hivers... Je crois qu'on a un meilleur candidat que Paris... Non? ˆˆ

Contrairement au piège brestois, SF te laisse une chance de t'échapper le week-end vers une ville côtière ensoleillée, et j'en profite dès qu'on ne sait plus si il fait jour ou nuit à midi:

Get your "LA moment!" Get your "LA moment!"
Get your "LA moment!" Get your "LA moment!"

Los Angeles, c'est l'endroit où les clichés prennent vie, et où je retrouve une de mes plus anciennes amies dans son petit paradis sur Melrose pour des super soirées, des pique-niques sur Venice Beach, et des moments inoubliables (on reparlera de Georgia).

Get your "LA moment!" Get your "LA moment!"
Get your "LA moment!" Get your "LA moment!"

Et l'ambiance à LA... Bah tu connais... C'est comme rentrer dans sa télé (n'essaie pas à la maison par contre, surtout pas devant ARTE). Ton driver Uber te parle soit du jugement dernier, soit de la dernière série dans laquelle il a tourné, les gens sortent tout droit d'un clip de rap US...

... Et tu te fais attraper par des vendeuses qui veulent te donner ton "LA moment".

Ton "LA moment", ça consiste à te faire couvrir de vêtements importables par une vendeuse surexcitée, et te faire sortir de ta cabine, que tu le veuilles ou non, pour qu'elle voie ce que tu donnes. Et tant pis pour toi si ça implique de porter un top en dentelle transparente ou des talons de 15 cm!

Get your "LA moment!" Get your "LA moment!"
Get your "LA moment!"
Get your "LA moment!" Get your "LA moment!"

Une folie très différente de SF, mais qui a l'avantage de se vivre au soleil!

Commenter cet article

À propos

(Ouais. C'est un jeu de mots. De geek.) Je vous raconte mes vacanc... mon travail sur des milliers de génomes dans une des villes les plus cosmopolites du monde... ça claque ou pas?